Le Content Marketing en 3 Questions

Dans cette vidéo interviewée réalisée par Visionary Marketing pour notre client Sparklane, nous avons expliqué comment fonctionne, de façon résumée, le marketing de contenu ou content marketing.  

Voyons ici en 3 points comment vous pouvez tirer partie du content marketing

 

Question §1

Texte

Question §2

Texte

Question §3

Texte

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE « MARKETING DE CONTENU » ET « STRATÉGIE DE CONTENU » ?

« Bien que les expressions soient proches, elles désignent deux notions bien différentes. Le marketing de contenu, en soi, n’est pas une franche nouveauté. Il a été inventé par le constructeur de machines agricoles John Deere dans les années 1880, avec sa revue The furrow (‘le sillon’), qui est d’ailleurs toujours publiée aujourd’hui. En revanche, ce qui a bouleversé la donne, c’est l’apparition du Web, il y a 25 ans. C’est elle qui est à l’origine du foisonnement de contenus auquel nous assistons aujourd’hui.

La tendance s’est accélérée depuis 2014 avec la sortie de l’ouvrage Epic Content Marketing, dans lequel Joe Pulizzi décrit l’avènement d’une nouvelle approche du marketing, destinée à devenir très importante, voire majoritaire, le marketing entrant. Mais cet engouement finit par créer un engorgement de contenus sur le Web. Le risque, pour une entreprise, c’est de se laisser piéger par ce mode de fonctionnement.

Elle va en effet être confrontée très rapidement à ce que les Américains appellent le content shock. Ce « choc des contenus » se produit quand une entreprise se met à produire toujours plus de contenus, souvent de faible qualité. Au début, elle va voir l’audience de son site Web augmenter. Mais au bout d’un certain temps, elle va constater que cette progression s’arrête, et même que son nombre de visites diminue.

Tout simplement parce qu’elle aura lassé son auditoire, en passant trop peu de temps à positionner son contenu, à le rendre unique et différent. Ce que je dis souvent, c’est que le marketing ne consiste pas à « faire », mais à « faire différemment ».

Cela demande de la réflexion. Mais au final, ce content shock est une énorme opportunité pour les marques. Si le Web regorge de contenus de mauvaise qualité, c’est l’occasion pour les marques, notamment en B2B, de fournir de la qualité et de la profondeur. En fournissant des contenus de plus haute valeur, elles vont pouvoir auto-cibler leur auditoire.

C’est toute la beauté de l’inbound marketing : les prospects vont venir se segmenter eux-mêmes, naturellement, autour de vos contenus. En matière de contenus, les entreprises qui ne font que de la quantité pour la quantité se contentent de faire du content marketing, et cela n’a pas d’avenir.

Au contraire, misez sur des contenus uniques et pertinents : c’est à cette condition que vous aurez une vraie stratégie de contenus, qui, elle, est promise à un très bel avenir. »